Categories: Au coeur des services
      Date: 18/04/2013
     Title: Ce que les gourmands disent de Sarralbe… 

Article du Républicain Lorrain du 17/04/13



Bonne ambiance autour des cookies, une des recettes du jour. Photo RL

Tous les vendredis matin, on travaille pour le plaisir des papilles dans l'atelier cuisine, mis en place par l'union départementale des associations familiales. L'Udaf a pour finalité d'insérer socialement des personnes bénéficiaires de l'allocation RSA en travaillant sur des domaines de la vie quotidienne. Une douzaine de personnes du secteur de Sarralbe se retrouvent ainsi avec leurs animatrices au centre socioculturel ou, selon le contenu, à la maison des associations. Le thème est évocateur, Les gourmands disent de Sarralbe. Le centre d'intérêt pour cette action qui s'étale sur toute une année est donc culinaire.

Bon, simple et pas cher

Une intervention qui s'articule autour de deux axes :

Une partie théorique sur le thème de l'alimentation et la vie quotidienne. Avec des séances élaborées en fonction des besoins du groupe et des constats faits par les travailleurs sociaux sur le terrain santé, budget, accès à la culture, démarches administratives...

La partie cuisine, qui toutes les deux semaines peut prendre la forme d'une démonstration culinaire, ou, comme aujourd'hui, la préparation d'un ou de plusieurs plats. Les recettes sont proposées par l'animatrice ou les stagiaires qui, par petits groupes, se mettent à les préparer. Aujourd'hui, au menu, risotto aux courgettes et au chorizo et au dessert, des cookies au chocolat. Cette dernière recette est proposée par Sevcan, qui après sa réussite a pris plaisir à faire goûter. « Nous privilégions les recettes simples , fait remarquer l'animatrice du groupe, Anne-Sophie Midon, on veut leur montrer qu'il y a de bonnes recettes, économiques et simples ». Du bon et du pas cher.

Rompre l'isolement

Mais au-delà de la simple pratique culinaire, l'objectif de l'opération se veut plus ambitieux. Placer les individus en position d'acteur au sein de leur famille ; retrouver des satisfactions du savoir-faire et la confiance en soi et au-delà, rompre l'isolement et créer des liens sociaux entre participants.

L'opération est financée conjointement par le conseil général et par la ville de Sarralbe et le CCAS. La section locale de la Croix-rouge intervient également dans cette opération, en fournissant certaines denrées alimentaires.

Si le slogan de l'action, Les gourmands disent de Sarralbe , laisse des points de suspension, on peut tout de même être rassuré : ils ne disent que du bien.