ORIGINE :

Le service de l'accompagnement social et de l'insertion  (SASI) est l'ancien service du « Suivi Général RMI «  et de l' « Accompagnement au Quotidien », créé en 1990 et rebaptisé en septembre 2009 suite à la promulgation de la loi portant réforme du RMI et créant le revenu de solidarité active (RSA) en date du 1er décembre 2008.

MISSIONS :

Afin d'accroitre le nombre de parcours intégrés d'accès à l'emploi et de renforcer la qualité et l'efficacité des parcours d'accompagnement  social, l'UDAF de la Moselle met en  œuvre une approche globale de la situation de chaque usager dont la situation est prise en charge par un travailleur social mais aussi  des parcours individualisés et renforcés vers l'emploi en prenant en compte les différents  freins sociaux. 3 accompagnements sont assurés :

- Accompagnement social des bénéficiaires du RSA éloignés de l'emploi

- Accompagnement socio professionnel d'allocataires du RSA présentant des freins sociaux limitant l'accès à l'emploi

- Accompagnement renforcé vers l'emploi de BRSA et non BRSA permettant de rapprocher 2 expertises, celle de Pôle Emploi et celle des travailleurs sociaux de l'UDAF

Assurant une prise en charge individuelle des situations, les travailleurs sociaux, utilisent  tous les outils existants, s'appuient sur le réseau de partenaires  pour résoudre les problèmes sociaux identifiés mais peuvent aussi orienter les bénéficiaires de l'accompagnement vers des actions collectives gérées par des conseillers en économie sociale et familiale.

En 2015 et 2016, le suivi a porté sur un nombre de dossiers inscrits dans une fourchette de 5200 à 5500 participants dont 1400 bénéficient d'un accompagnement concerté Pôle Emploi - UDAF.

En 2017, le quota théorique de dossiers suivis dans le cadre de l'accompagnement social et global est de 4000 prises en charge mensuelles et 3800 en 2018.

L'accompagnement global a visé la prise en charge de 1330 dossiers/mois en 2017 et 2018.

Ces actions visent à:

- résoudre les difficultés repérées dans la vie quotidienne et portent plus précisément sur les domaines du budget familial, de l'hygiène, de l'alimentation, des droits et démarches, de l'éducation des enfants, du logement des loisirs, de la lutte contre l'illettrisme, de la promotion de la santé. Leur objectif est de rompre l'isolement, recréer du lien social et permettre une insertion sociale durable.

- mobiliser les bénéficiaires de l'action vers l'emploi en travaillant le projet professionnel, le curriculum vitae, la lettre de motivation

FINANCEMENT DU SERVICE :

En 2015 et 2016,

- Le parcours individualisés et renforcés vers l'emploi est cofinancé par le Fonds social européen (FSE) dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014-2020 et le Conseil Départemental.

- La mission de la gestion d'actions collectives à proposer  aux assistants sociaux est partiellement cofinancée par le Conseil Départemental et le FSE

En 2017 et 2018, seule la mission "Accompagnement global renforcé" est cofinancée par le Conseil Départemental et le FSE dans le cadre du programme opérationnel national "Emploi et Inclusion" 2014-2020, les autres missions confiées relevant d'un financement total par le Conseil Départemental.

LES PROFESSIONNELS :

L'équipe du service SASI est composée d'un Directeur de Pôle, de Chefs de Services qui encadrent des Travailleurs Sociaux ainsi que des Secrétaires.

Le personnel social mis à disposition justifie du diplôme de Conseiller en Economie Sociale, d'Assistant Social ou d'Educateur Spécialisé. Doté d'une expérience dans le domaine de l'insertion sociale et professionnelle des  bénéficiaires du RMI, puis RSA, il détient les compétences nécessaires pour assurer la mission découlant des 3 accompagnements ainsi que celle visant la gestion d'actions collectives.

Le PUBLIC CONCERNE :

Les dispositifs d'accompagnement global proposés et les actions collectives s'adressent à des demandeurs d'emploi allocataires du RSA ou non  mais rencontrant des freins sociaux plus ou moins importants empêchant ou limitant l'accès à l'emploi.

Les types de public concerné peuvent être classés en 3 catégories :

Le dispositif RSA visant à rendre plus attractif l'emploi, s'adresse à 2 catégories de population, d'une part les ex-bénéficiaires des minima sociaux et d'autre part les personnes qui travaillent ou qui retrouvent un emploi à temps partiel.  Les Bénéficiaires du RSA sont, conformément à la loi, orientés, soit vers le champ professionnel, soit, vers le champ social.

Leurs caractéristiques sont multiples :

Les dossiers sont orientés par les services du Conseil départemental.  Pour 40 % d'entre eux, ils ne seront pas inscrits à Pôle emploi, car  présentent une situation de difficultés telle qu'il est difficile d'envisager, au moment de la passation du dossier,  un retour immédiat vers l'emploi.

Ces participants sont orientés par les services de Pôle emploi ou de l'UDAF. Leur situation étant déjà connue, leur orientation est précédée d'une fiche de prescription validée par la signature de l'usager et du travailleur social.

Ce public est celui ciblé pour les actions collectives proposées aux assistants sociaux du Conseil  Départemental. Il ne fait pas l'objet d'un suivi par le service de l'UDAF dans le cadre d'un parcours individualisé et renforcé vers l'emploi.