Imprimer cette page

Actualité

13/05/2013

Cérémonie de remise de chèque par l’association des anciens du FC METZ

Catégorie : Soci√©t√©

Une donation en faveur des usagers de l'UDAF de la Moselle

¬†Le lundi 6 mai √† 17h √† la Maison de la Famille, l'association des anciens joueurs du F.C METZ a remis √† l'UDAF de la Moselle une aide de 1000‚ā¨ afin de financer une action sur l'estime de soi √† destination de femmes en difficult√© sociale suivies par le service Mandataire Judiciaire √† la Protection des Majeurs (MJPM) de THIONVILLE.

 De gauche à droite : M DOSSMANN, M COLOMBO, Mme BOUFFIN, M ZENIER, Mme LADAME, M ROUSSEAU, Mme TERVER- LECOMTE, Mme EGLOFF, Mme SCHERER, Mme REINERT, M PAUK.

Etaient présents à cette cérémonie :

Monsieur Bernard ZENIER (secrétaire) Monsieur Alain COLOMBO (membre du comité) et Monsieur Thierry PAUK (trésorier) de l'association des anciens du FC METZ,

Ainsi Monsieur Marcel DOSSMANN, Directeur général, Madame Chantal SCHERER-DARSCH, Directeur du service MJPM, Monsieur Alain JACQ, Directeur de service de la Mission Institutionnelle (absent sur la photo), Madame REINERT, Directeur Adjoint du service MJPM, Madame EGLOFF, Chef de service juridique, Madame LADAME, chef de service MJPM à Thionville,  Madame BOUFFIN, Chef de service MJPM à Metz, Monsieur ROUSSEAU, Chef de service MJPM à Metz, Madame TERVER-LECOMTE, Mandataire judiciaire à la protection des majeurs.

¬†L'action ¬ę¬†estime de soi¬†¬Ľ¬†:

 Cette action a pour but d'amener un groupe de 10 à 15 femmes suivies par le service MJPM à une prise de conscience de l'importance de prendre soin de leur personne: pour trouver un emploi, un logement, ou même tout simplement pour pouvoir nouer plus facilement des contacts ou engager des conversations dans la sphère autre que familiale.

 Le service MJPM souhaite mener des actions nouvelles et ponctuelles dans le but de sensibiliser les personnes protégéles à des problématiques quotidiennes qui les concernent.

Il a la volonté de les amener à participer d'une autre façon à leur mesure de protection, de recréer du lien social et de développer une approche nouvelle et humaine en support du cadre plus strict et réglementé de la mesure de protection.

Cette dynamique appara√ģt essentielle afin de promouvoir les aptitudes des personnes dont l'UDAF √† la charge, dans une soci√©t√© o√Ļ le handicap, la maladie et la diff√©rence sont souvent source de g√™ne pour ne pas dire d'exclusion.

 

 


|

Page précédente :  
Page suivante : L'association