Imprimer cette page

Actualité

05/12/2013

Quand l’épicerie sociale rivalise avec les épiceries fines

Catégorie : Au coeur des services

Article du RĂ©publicain Lorrain du 05/12/13

Comment concocter un menu de fête avec des produits du quotidien ? C'était tout l'objet de l'atelier cuisine de la Croix-Rouge dirigé par le chef Benoît Schwarz, mardi matin. Il a su tirer le meilleur des rayons de l'épicerie sociale.

 Le chef Benoît Schwarz a dirigé l'atelier cuisine de la Croix-Rouge, hier, et a concocté un menu de fête à base de produits disponibles à l'épicerie sociale. Photo RL

Depuis trois ans, l'Udaf (Union départementale des associations familiales), la Croix-Rouge et le conseil général proposent un atelier cuisine hebdomadaire aux personnes inscrites à l'épicerie sociale de la Croix-Rouge. Dix volontaires s'engagent sur l'année à venir chaque mardi matin au centre socioculturel pour se mettre derrière les fourneaux.

Un moment de partage convivial qui connaît désormais une tradition : le cours donné par un chef à l'approche de Noël. Cette semaine, c'est Benoît Schwarz qui s'est prêté à un exercice pas forcément simple. Il s'agit de concocter un repas de fête uniquement à partir des produits disponibles à l'épicerie sociale. Coquille de poisson et son crémeux de poireau, blanc de poulet escalopé sur son duvet d'hiver accompagné d'un gratin de pommes de terre, et crêpe à la mousseline de marron avec son coulis de framboise et son chocolat chaud en dessert, voilà le menu.

Menu de fête à moins de 5 €

Dans la petite cuisine du centre socioculturel, chacun est à son poste. Découpe des légumes, préparation de la pâte à crêpe, cuisson, dressage, mais aussi vaisselle, pas de temps mort. Avec 50 centimes de matière première, l'équivalent de 5 € environ dans un commerce classique, les astuces du chef et la bonne volonté de ses élèves, les plats sortent un à un.

Ne reste plus qu'à goûter et à en parler ensuite autour de soi. « L'épicerie sociale est ouverte le mardi après-midi et bien souvent, les membres de l'atelier cuisine viennent y raconter ce qu'ils ont fait le matin même , note Manuel Simon, responsable de l'antenne sarrebourgeoise de la Croix-Rouge. On constate aussi chez eux des changements dans leurs habitudes d'achat et de consommations en fonction des recettes enseignées. »

Après la visite du chef Schwarz, les membres de l'atelier cuisine se frotteront à un autre défi : confectionner les gâteaux et les biscuits qui seront distribués le 18 décembre lors de l'arbre de Noël des bénéficiaires de la Croix-Rouge. « Une bonne manière de mettre leur travail et leurs compétences en avant et de donner envie à d'autre d'intégrer l'atelier l'année prochaine. »


|

Page précédente :  
Page suivante : L'association