Imprimer cette page

Actualité

21/09/2010

Moselle-Est: la maraude du coeur

Catégorie : Archives

Article de LA SEMAINE sur l'équipe mobile de l'UDAF.

 

Cassés par la vie


Par Matthieu VILLEROY • Journaliste La Semaine • 20/03/2009 à 09h00

Présente depuis décembre en Moselle-Est, l'équipe mobile de l'Udaf est déjà venue en aide à près de 70 personnes en très grande détresse. Un service indispensable pour ceux cassés par la vie.

« Les équipes mobiles existaient déjà à Thionville et à Metz, mais il n'y avait rien en Moselle-Est.» Depuis le début du mois de décembre, une maraude composée de trois travailleurs sociaux de l'Udaf sillonne les routes et les villes de ce secteur pour venir en aide à ceux qui n'ont plus rien. « Il s'agit d'aller à la rencontre des personnes vivant dans la rue, dans des logements précaires ou dans des squats », poursuit Christine Auclair, directrice du service hébergement et logement pour l'Union départementale des associations familiales (Udaf) de Moselle.

«  Les signalements nous parviennent par le 115, les différents services sociaux ou des appels de particulier. En quatre mois, l'équipe mobile est entrée en contact avec une cinquantaine de personnes. » Les premiers pas ne sont souvent pas faciles, un café ou la distribution d'une des couettes données par une entreprise du secteur permettent d'entamer le dialogue. « Les travailleurs sociaux ont ainsi pu rencontrer une personne qui vivait dans une grotte, une autre qui vivait dans des ruines, une troisième qui vivait dans une caravane, un abri de jardin ou un garage. »
Pour 90% des cas, il s'agit d'hommes dont l'âge moyen gravite autour de la quarantaine. Des parcours de vie menés en lignes brisées avant de chuter lourdement à terre et de ne plus pouvoir se relever seul. « L'équipe mobile discute, oriente, délivre des conseils sur leurs droits comme la CMU ou le RMI. » Lors de la période de grand froid, elle proposait un hébergement dans un des trois centres d'hébergement de réinsertion sociale de Moselle-Est, à Betting, Forbach ou dans celui géré par l'Udaf à Sarreguemines. « Une vingtaine de personnes ont également pu être hébergées grâce à l'action de l'équipe mobile.»

Expérience de 6 mois

Pas forcément facile de faire connaître ce nouveau service. « Les professionnels du secteur social ont été sensibilisés à la présence d'une équipe mobile sur le secteur de Moselle-Est. Quant aux personnes que nous sommes susceptibles d'aider, nos anciens résidents nous ont également signalé des lieux où pouvaient vivre des personnes en très grande difficulté. » Présents sur le terrain cinq journées par semaine, formant une équipe de deux personnes, l'équipe débute en début d'après-midi pour achever sa maraude vers 22 h. « Les personnes aidées résident principalement en zone urbaine. Elles sont moins présentes dans les secteurs ruraux même si notre champ d'intervention s'étend de Saint-Avold au Pays de Bitche sur un bassin de population de 250 000 personnes. »

Expérimenté pour une première durée de six mois, ce nouveau service est entièrement financé par des fonds alloués par l'Etat et a permis d'embaucher trois salariés en CDD. « Ce projet court jusqu'à la fin du mois de mai. Cela serait dommage qu'il s'arrête. Nous venons en aide à des personnes confrontées à une grande misère, une grande détresse. » Une véritable solidarité de la société.

Si vous souhaitez signaler une personne susceptible d'être aidée, contactez le 115

|

Page précédente :  
Page suivante : L'association