Imprimer cette page

Actualité

17/01/2012

L'UDAF accompagne ses usagers: "Ne jetez plus votre argent dans la poubelle"

Catégorie : Au coeur des services

Action de sensibilisation des usagers concernant le mode de facturation de la redevance des ordures ménagères sur la communauté des communes de Sarrebourg.

 

 En 2011, le mode de facturation de la redevance d'ordure ménagère change pour le secteur de la communauté des communes de Sarrebourg, passant du forfait annuel à un mode de facturation à la levée. Les nouvelles modalités ont pour objectif une incitation à la maîtrise de la gestion des déchets ménagers.

 Ces dispositions nouvelles ont aussi pour conséquence une augmentation significative du coût annuel s'il n'y a pas d'évolution individuelle des comportements, en particulier si les déchets ménagers sont présentés au ramassage chaque semaine selon le rythme habituel.

 Ainsi, une action de sensibilisation des usagers de l'UDAF de la Moselle a été initiée de façon concertée par les services MJPM (Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs), AGPS (Service d'Accompagnement à la Gestion des Prestations Sociales) et SASI (Service de l'Accompagnement Social et de l'Insertion) concernant le mode de facturation de la redevance d'ordure ménagère. Cette action concerne 245 personnes sur le secteur, dont 190 pour le service MJPM, 40 pour le service SASI et 15 pour le service AGPS.

 La communication avec les usagers est un souci permanent des services de l'UDAF de la Moselle. Elle  s'inscrit dans une démarche globale de qualité de prestation adaptée aux besoins des  bénéficiaires de nos interventions. C'est aussi un axe majeur de la politique qualité institutionnelle.

 L'action de sensibilisation menée interservices a permis la réalisation d'un dépliant d'information à visée pédagogique adressé à chaque usager concerné.

 Une information individuelle complémentaire a pu être apportée pour soutenir la démarche pédagogique collective à chaque fois que nécessaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


|

Page précédente :  
Page suivante : L'association